URBANISME

16/10/2019 / Droit public

Implantation de terrasses végétalisées au sein d’un quartier présentant une valeur historique et patrimoniale

C’est à tort que l’autorité administrative s’est opposée à une déclaration préalable en vue de la réalisation de deux terrasses végétalisées, au motif qu’il était porté atteinte au caractère et à l’intérêt d’un quartier ancien de Paris, dès lors que les deux terrasses projetées se situaient dans un environnement où des espaces végétalisés étaient déjà présents, que ces terrasses étaient constituées d’un matériau de teinte neutre, sans rupture avec la couleur des couvertures environnantes et, enfin, que l’impact visuel était limité depuis l’espace public.

TA Paris, 15 mars 2019, requête n° 705655/4-2